Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Jocelyn
Publié dans : #Voyages

Après la découverte des fabuleux paysages du Northland, le chemin qui nous mènera à Wellington nous fait traverser le centre de l'île du Nord et nous permet de découvrir deux des principales originalité de l'île : le volcanisme et la culture maori.

Nous disons donc au revoir au littoral et nous arrivons sur Rotorua, l'un des principaux centres touristiques de Nouvelle Zélande. Nous sommes tout de suite mis au parfum : une vilaine odeur de souffre nous accueille. Des fumeroles se font voir au coeur même de la ville pour rappeler que le volcanisme est omniprésent. Pas de doute, le cadre est loin d'être le même que celui des cotes néozelandaises. Et pourtant, ces 5 jours resteront parmi les plus marquants de notre circuit.

Première visite, le centre géothermique de Whakarewarewa (bon, on va abréger en whaka, ça sera plus simple). On y découvre des manifestations volcaniques étonnantes : eaux en ébullitions, boues bouillonantes, jets de vapeur. Je vous laisse juge de ces etranges phénomènes.

En fin de visite, nous assistons à un rituel maori, au sein de la marae. Cela commence par une phase d'intimidation. Les hommes maoris provoquent les étrangers par des danses et mimiques belliqueuses pour déterminer s'ils sont amis ou ennemis. Une fois que l'étranger (ici, un touriste porté volontaire) semble jugé ami, le maori touche de son nez le nez de son invité en guise d'amitié (ce qu'on appelle le hongi) et les femmes maoris chantent des chants d'accueil nous invitant tous à rentrer. S'en suit un merveilleux spectacle qui restera pour moi le plus beau souvenir de Nouvelle Zélande (les photos du spectacle seront mis en ligne ultérieurement). En soirée, repas maori. Je tiens au passage à remercier notre hotesse, fort aimable.

Le lendemain, visite de l'agrodrome, où l'on présente les différentes espèces de moutons dans un show à l'américaine. Suivez les conseils de notre guide, allez au premier rang !

Visite d'un nouveau centre géothermique, celui de Wai-O-Tapu. Le guide nous y a habilement mené en heure creuse pour pouvoir profiter au mieux des superbes couleurs. A voir entre autre, le Champagne Pool, bassin aux etonnantes couleurs orangées due à un mélange d'antimoine, d'arsenic, d'or et d'argent : 75° tout de même, baignade déconseillée !!! Myriam préfèrera faire trempette dans une eau un peu moins chaude. On retiendra aussi le passage à travers les nuages de soufre.

Après avoir longé le lac Taupo, plus grand lac de Nouvelle Zélande, on se retrouve dans le Parc National du Tongario pour découvrir, à proximité du Mont Ruapehu, un paysage lunaire qui fut un lieu de tournage pour Le Seigneur Des Anneaux.

Nous arrivons enfin à Wellington, capitale administrative du pays, charmante petite ville animée où il fait bon vivre.

Il ne nous reste plus qu'à faire la traversée du détroit de Cook en Ferry pour commencer la visite de l'île du Sud ...

Commenter cet article

Catégories

Hébergé par Overblog