Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Jocelyn
Publié dans : #Voyages

Première partie de notre circuit, l'extrême nord de la Nouvelle Zélande, partie la plus proche des tropiques. On comprend très vite ce qui va nous attendre en Nouvelle Zélande. Une fois le littoral découvert, nos yeux ne cesseront plus de s'emerveiller face à ces paysages.

Première principale escale : la Muriway Beach. Le milieu naturel semble nous avoir volontairement aménagé un superbe point de vue pour l'observation des fous de bassan.

Retour à l'intérieur des terres pour admirer les Kauris, des arbres gigantesques, dont le bois et la sève sont prisés. Son tronc dont la texture ressemble à du "corn flakes" (je reprends l'expression du guide) en impose. C'est justement parce que le kauri a la particularité de n'avoir de branches qu'à son sommet que l'exploitation de son bois en a été facilitée. Notre visite du kauri Museum a informativement complété nos sortie dans les forêts de Trounson Park et Waipouha.

En remontant vers le Nord avec notre minibus, on ne peut qu'admirer le superbe littoral qui nous est offert, avec toute la palette de bleu que l'on puisse imaginer.

A l'extrême nord, nous arrivons au Cap Reinga, lieu de rencontre entre la Mer Tasman et l'Océan Pacifique. Si on observe bien, on peut voir un petit arbuste survivre. Selon les croyances maoris, les âmes des défunts glissent de ses racines pour sauter dans la mer ("reinga" = saut, lieu d'où on saute).

La Baie des iles est un moment fort de notre parcours dans le Northland. La croisière en bateau, avec un soleil resplendissant et des dauphins au rendez-vous pour se laisser photographier, et un débarquement sur une des iles ... ah lala !!!  Et en plus, il faut avouer qu'il n'y avait pas beaucoup de touristes dans ce lieu réputé hautement touristique, et ce malgré le soleil resplendissant. Allez, une photo comme on la trouve sur toutes les cartes postales du coin, le trou du rocher, sous lequel notre bateau s'est approché. Sur la deuxième photo, un dauphin pris dans mon objectif (il y a même un second pour les yeux attentifs).

Passage obligé à la maison où fut signé en 1840 le célèbre traité de Waitangi, qui permet aux anglais, pressés par la menace des français, de se partager les terres avec les maoris (un partage qui fut dans les faits une spoliation pour les maoris).

Pour finir, visites des chutes de Whangarei, sur le chemin du retour vers Auckland.

Maintenant, en route vers la capitale, Wellington ...

Commenter cet article

Catégories

Hébergé par Overblog