Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Jocelyn
Publié dans : #Voyages
Alsace 2013

Arrivée le 9 septembre 2013 en Alsace à Obernai, lieu de notre hébergement. On en profite pour dire bonjour à famille, qui tient un bar joliment décoré, le S'Bier Eck. Mon beau-frère est enfin son propre patron. C'est le pied !

Alsace 2013

Nous venons tout juste de déposer nos valises. Pour découvrir Obernai, rien de tel qu'une petite visite en calèche avec une chauffeur haut en couleur, à l'accent typiquement alsacien. Ci-dessous, les braves chevaux qui ont supporté notre poids.

Alsace 2013

Le 10 septembre, nous partons en train pour Strasbourg. Le temps est à la pluie. Entre les gouttes, nous découvrons la cathédrale de Strasbourg, qui a bien du mal à se dévoiler en son entier, faute d'une grande place pour pouvoir mieux l'admirer. On peut néanmoins y voir l'unique flèche de la cathédrale, qui a permis à celle-ci de devenir le plus haut édifice au monde (!!!) du XVIIe au milieu du XIXe siècle, avant d'être battu par la cathédrale de Rouen, puis bien plus largement par notre inimitable tour Eiffel (deux cathédrales de Strasbourg à elle toute seule).

Alsace 2013

A l'intérieur de la cathédrale, vous ne devez pas manquer la magnifique horloge astronomique et les automates qui l'accompagnent. A chaque quart d'heure, un attroupement se constitue près de l'horloge pour admirer la mise en action des automates.

Alsace 2013

Au changement d'heure, c'est donc au vieillard de venir au devant de la mort.

Alsace 2013

Il est également possible contre 5 euros de monter sur la plateforme de la cathédrale. Si vous aimez l'effort (ça monte fort, et fort longtemps), c'est une expérience à ne pas rater. D'une part, c'est agréable de pouvoir monter presque au sommet par l'intermédiaires d'escaliers et coursives. D'autre part, cela nous permet d'avoir une vue imprenable sur Strasbourg.

Alsace 2013

C'est d'ailleurs de la plateforme de la cathédrale qu'on peut identifier en toute facilité le parlement européen, à l'architecture originale, vue par l'arrière.

Alsace 2013

Enfin, on ne peut quitter Strasbourg sans passer par le quartier de la Petite France, quartier historique et pittoresque de Strasbourg, avec notamment la Maison des tanneurs. Ce cliché nous rappelle d'ailleurs que Strasbourg est une ville d'eau. Si le Rhin se situe au delà du Parlement européen et constitue la frontière avec l'Allemagne, l'Ill et ses nombreux bras et canaux constituent la colonne vertébrale de la ville en l'enserrant de toutes parts.

Alsace 2013

Le 11 septembre, nous partons en voiture pour Colmar, qui malgré sa démographie (troisième ville alsacienne derrière Mulhouse) est une ville très charmante. Nous nous trouvons ici au quartier de la Petite Venise, quartier très pittoresque.

Alsace 2013

On ne peut pas passer à côté de la très jolie Maison Pfister. C'est la maison la plus célèbre de Colmar. Les deux étages surmontant le rez de chaussée sont peintes ce qui donne un rendu du plus bel effet. Au pied, des musiciens participent à l'animation de la rue des marchands.

Alsace 2013

Autre maison remarquable parmi toutes, la Maison des Têtes, surnommées ainsi parce qu'une centaine de têtes grimaçantes recouvrent la façade. On notera en particulier la très belle avancée en encorbellement (oriel).

Alsace 2013

Au musée Unterlinden de Colmar, on peut notamment découvrir le retable d'Issenheim, composé d'une dizaine de panneaux peints il y a 500 ans, qui ont été démontés pour être exposés. Le retable appartenait au couvent d'Issenheim qui s'occupait entre autres de guérir des malades. La scène de la crucifixion, pièce centrale de l'oeuvre, fourmille de détails physiques qui devait permettre de montrer aux malades que Jésus avait également souffert et ainsi les aider à supporter la maladie. La représentation de St-Antoine assailli par les monstres de l'enfer est également marquante par son bestiaire aux couleurs chatoyantes.

Alsace 2013

La ville de Colmar comporte nombre de statues de Bartholdi, né à Colmar, célèbre créateur de la statue de la Liberté. Ce n'est donc pas étonnant qu'on retrouve une statue de la liberté (ici, de dos) lorsque nous quittons Colmar. Cette réplique a été érigée pour le centenaire de la mort de Bartholdi

Alsace 2013

Nous faisons ensuite route vers Eguisheim, un petit village alsacien qui étonne par son plan circulaire et ses ruelles concentriques.

Alsace 2013

Ce plan circulaire donne un charme unique à ce village aux rues toutes en courbes. L'alternance de couleurs est imposée à tous les habitants.

Alsace 2013

Je suis épaté par ce petit village. Eguisheim est tout simplement mon plus gros coup de cœur de mon séjour !

Alsace 2013

Au centre du village, la petite place est tout simplement magnifique avec un château et une chapelle construits côte à côte. On peut entrevoir des nids de cigogne sur le toit. Au premier plan, une fontaine comportant la statue du seul pape alsacien, Leon IX, né à Eguisheim.

Alsace 2013

Le 12 septembre, nous décidons de commencer notre périple par le château du Haut-Koenigsbourg. C'était peut-être une erreur stratégique : alors qu'en plaine, le ciel était dégagé, en montant jusqu'au château perché sur le sommet, on pénètre dans une brume épaisse, avec un vilain petit crachin.

Alsace 2013

Petit détour par Ribeauvillé, ville alsacienne de la route des vins, et sa célèbre tour des bouchers, qui est le point d'entrée vers la vieille ville. On enchaînera avec Kaysersberg, autre ville touristique de la route des vins.

Alsace 2013

C'est un avis purement subjectif mais Riquewihr surpasse Ribeauvillé et Kaysersberg question charme. Sur cette photo, on retrouve nos façades colorées typiquement alsacienne. Au fond, sur les hauteurs, on entrevoit un château.

Alsace 2013

L'un des symboles de Riquewihr, le Dolder, à la fois beffroi et tour de guet, qui doit son nom au fait qu'elle soit le point le plus culminant de la ville.

Alsace 2013

Il ne faut surtout pas quitter Riquewihr sans avoir fait un tour dans les nombreuses boutiques, et notamment le magasin Féérie de Noel. Ce magasin est out simplement époustouflant. On se croirait dans un monde féerique tant on est ébloui. Inoubliable.

C'est donc à Riquewihr que se termine notre escapade alsacienne.

Commenter cet article

Catégories

Hébergé par Overblog